Images en Somme

Pascal Lando, photos et textes

Somme pictures

Amiens : capitale de la Somme

Amiens, ville idéale de Jules Verne, est la capitale de la Somme et la capitale régionale de Picardie. C'est une ville à taille humaine, où il fait bon vivre dans un cadre verdoyant, une ville d'histoire tournée vers l'avenir...

Monuments d'Amiens

Amiens est une ville riche en monuments historiques et en vieilles pierres. Parmi les monuments remarquable de notre capitale régionale picarde, vous pourrez visiter la cathédrale gothique Notre Dame, la tour Perret ou encore le Beffroi.

Cathédrale gothique Notre Dame

La cathédrale Notre Dame est l'une des plus belles et grande cathédrales gothiques du monde.

La première cathédrale romane étant incendiée en 1218, il faudra peu de temps aux décideurs pour se lancer dans la construction d'un nouveau monument religieux qui permettra d'accueillir les reliques de saint Jean Baptiste rapportées en 1206 par Walon de Sarton, chanoine de Picquigny. La cathédrale Notre-Dame d'Amiens naît en pleine gloire gothique. Entre les difficultés économiques et les invasions guerrières, plus de 50 ans seront nécessaires pour ériger ce monument aujourd'hui inscrit sur la liste du patrimoine mondial établie par l'Unesco.

Tour Perret

Du haut de ses 30 étages pour 110 mètres, la tour Perret, construite à la fin de la Seconde Guerre mondiale, fut en son temps le plus haut gratte ciel d'Europe. Aujourd'hui coiffée d'une cage de verre lumineuse (qui donne l'heure...), elle est l'un des symboles de la modernité amiénoise.

L'hôtel de ville

L'hôtel de ville d'Amiens est l'un des monuments emblématiques de la commune. Sur le fronton trônent les statues du roi Louis VI le Gros et l'évêque Geoffroi, tous deux à l'origine de l'indépendance communale octroyée à la ville en 1115.

Cirque municipal

Le cirque Jules Verne d'Amiens est une oeuvre polygonale de 16 côtés, signée de l'architecte Emile Ricquier et inauguré par Jules Verne en 1889. C'est l'un des derniers cirques en dur de France.

Beffroi

Le beffroi de la ville d'Amiens est un véritable coffre-fort de l'histoire amiénoise. Il est aujourd'hui classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Jadis tour de guet, lieu de réunions de l'échevinage et prison, le beffroi remplissait diverses fonctions que les touristes peuvent découvrir lors de visites guidées.

Tourisme à Amiens

Amiens, ville universitaire, est aussi un endroit propice au tourisme. De nombreuses balades et visites vous attendent dans la capitale picarde...

Le quartier Saint-Leu, quai Bélu

Le quartier Saint-Leu avec ses bars et restaurants alignés le long du quai Bélu est sans aucun doute le fief de la jeunesse amiénoise. Petites rues pavées, moulins, façades colorées, maisons à pignon, l'âme picarde demeure ici comme suspendue, intemporelle.

Balade au parc Saint Pierre

Le parc Saint Pierre, vaste étendue de 19 hectares a été conçu en 1993 par l'architecte paysagiste Jacqueline Osty. Le parc est entièrement dédié à la promenade et à la détente...

Visite des Hortillonnages

Les hortillonnages d'Amiens constituent un vaste espace naturel, où l'eau serpente de rieux en rieux. S'il existe d'autres marais en France, ceux d'Amiens ont cette particularité d'être des îlots au milieu d'étangs et utilisés comme « jardins à primeurs ».

Saint Acheul

Depuis la découverte en 1853 de bifaces datant de 400000 ans dans le quartier Saint-Acheul, le site est devenu un lieu de référence en matière de préhistoire, laissant son nom à l'une des plus anciennes périodes de l'humanité : l'acheuléen. Le musée de Saint-Acheul dresse un panorama sur l'Homme et son évolution et sur la formation de la vallée de la Somme.

Ché cabotans

Chés Cabotans d'Amiens, c'est un théâtre de marionnettes à tringle et à fils, qui a élu domicile dans le quartier Saint-Leu. Lafleur, accompagné de sa femme Sandrine et de ses acolytes, dépeignent dans leurs aventures une caricature de la société picarde.

Évélements à Amiens

Amiens, c'est aussi la ville de tous les événements : festivals, concerts, animations de rue...

Les nuits blanches

Les nuits blanches permettent au public de visiter les lieux aiénois et d'assister à des manifestations culturelles, et ce durant la nuit du premier samedi d'octobre. Comme le soulignent Pascal Sanson et Mélanie Ohayon, « la Nuit blanche d'Amiens se singularise par des choix artistiques basés sur la découverte, la promotion des nouvelles esthétiques et des artistes émergents, qu'ils soient régionaux, nationaux ou internationaux.  ».

Le Zénith d'Amiens

Inauguré le 3 janvier 2008, le Zénith d'Amiens est le 16e zénith de France en date. Il est l'oeuvre de Massimiliano Fuksas et est géré par le SAS Zénith Amiens Métropole. 6000 personnes sont régulièrement accueillies au Zénith d'Amiens, pour des manifestations culturelles (ex. : le festival Picardie Mouv organisé par l'Assecarm et la région Picardie).

La fête dans la ville

La fête dans la ville d'Amiens se tient tous les ans, à la mi-juin. Il s'agit d'un festival international des arts de la rue, créé en 1978.

Festival international du film d'Amiens

Le festival du film d'Amiens a été créé en 1980, par un groupe d'étudiants passionnés par le cinéma militant. Il vit émerger les noms de Jean-Pierre Marcos, Jean-Pierre Bergeon, Gilles Laprévotte, et est devenu une référence pour la découverte de nouveaux talents...

Célébrités amiénoises

La ville d'Amiens a vu naître et/ou prospérer bon nombre de personnages célèbres ou ayant marqué leur temps. Parmi eux, on peut citer :

Histoire d'Amiens

Extrait du livre Amiens et le pays de Somme :

« Il fut un temps où Amiens ne s'appelait pas Amiens mais Samarobriva, en d'autres mots "le pont sur la Somme". Ce fut Jules César qui, en 54 avant J.-C., mentionna dans le livre V de ses commentaires sur la "guerre des Gaules" le nom de la ville. Très tôt, la vallée de la Somme exerça un double rôle économique et protecteur et de nombreuses tribus vinrent s'établir sur ses terres dont les Ambiani qui s'installèrent dès le IIIe siècle de part et d'autre de la Somme. Vers 260, Samarobriva, affaibli par les invasions barbares, se transforme en un castrum, une ville fortifiée réduite à une vingtaine d'hectares.

Au Moyen Âge, malgré les incursions étrangères, les pillages et les incendies, la ville d'Amiens maintient sa situation économique. La croissance sera plus que notable aux XIIe et XIIIe siècles avec le développement de l'industrie drapière et la recrudescence des échanges commerciaux avec l'outre-Manche. Les bourgeois profitent de ce contexte favorable pour réclamer leur charte communale et ériger un premier beffroi. Amiens consolide sa renommée autour de la guède (waide en picard), plante tinctoriale dont les feuilles broyées donnent un bleu unique, l'indigo. (...)

Pour Amiens, la guerre de 1870-1871 ne sera qu'un avant-goût du triste sort que lui réserve la première moitié du XXe siècle. Au cours de la bataille de la Somme de l'été 1916, Amiens est plus que jamais bombardée et les habitants évacués. Plongée dans l'obscurité, sans eau ni électricité, peu de temps lui sera accordé avant d'être à nouveau assiégée et saccagée par les bombardements et les pillages de la Seconde Guerre mondiale. L'armistice signé, comme partout ailleurs en France, la ville entame la reconstruction. De nouveaux bâtiments voient le jour comme la tour Perret, construite par Auguste Perret face à la gare du Nord. »

Photos d'Amiens

Voici quelques photos dévoilant Amiens, dans le plus simple appareil...

Et beaucoup d'autres photographies à découvrir en parcourant le site Images en Somme...

Mes livres : « Picardie », « Amiens et le pays de Somme »
Apprendre la photo - Hortillonnages d'Amiens